top of page
  • hebrardcatherine

Verres archéologiques et musées : musée Carnavalet (Paris) 2ème partie

Dernière mise à jour : 21 avr. 2023

A la découverte d'objets en verre provenant de fouilles archéologiques et exposés dans les vitrines du musée : gobelets, gobelets bitronconiques, coupelles, fiole, coupelle-lampe .

Des motifs sont présents sur la panse de certains.




Les résultats des fouilles archéologiques de trois sites franciliens sont exposés dans les vitrines du musée Carnavalet

Les trois sites archéologiques présents dans le musée Carnavalet sont situés au 14 rue des Lombards, sur le boulevard Saint-Michel et à l'abbaye de Saint-Germain-en-Laye (voir 1ère Partie )



Fouilles archéologiques au 14 rue des Lombards - 1997

Lors des fouilles des latrines d'une maison bourgeoise, plus de 300 céramiques et verreries ont été découvertes. Six objets en verre provenant de ces fouilles sont exposés dans les vitrines du musée Carnavalet. (Dépôt du Département d'histoire de l'architecture et d'archéologie de Paris (DHAAP) en 2019; références des objets : 740-6000-13, 740-0000-7, 740-6000-11, 740-6000-10, 740-6000-9, 740-6000-12).


On peut reconnaître dans ces six objets : deux gobelets à décor de côtes (n°1 et 2) dont l'un (n°1) a un pied réalisé avec un filet de verre enroulé ("pied ficelle"), deux gobelets moulés à décor de résille (3 et 4), un verre bitronconique avec un décor de résille sur la panse et décoré d'un filet de verre bleu sur la lèvre, une coupelle-lampe à décor de résille.

Il s'agit de verreries datant des XVe/XVIe siècles

Gobelets

Sur les quatre gobelets exposés, le n°1, fabriqué avec deux paraisons, a la particularité d'avoir un pied réalisé avec un filet de verre de même couleur enroulé sur lui même. Le contenant est incolore et a été soufflé dans un moule pour lui imprimer des côtes dans la partie inférieure du contenant. Il peut être comparé à celui découvert au Mans en 1979 quai Louis-Blanc lors de l'élargissement du boulevard et proviendrait de la fosse-puits n°2.


Le gobelet n°2 ressemble au n°1 mais sans le "pied ficelle", c'est à dire que son contenant est côtelé dans sa partie inférieure. Quant aux n°3 et 4, il s'agit de gobelets soufflés dans un moule pour imprimer sur la face externe de la paroi une sorte de nid d'abeille. Les deux sont réalisés de la même manière. Le n°3 est cependant plus étroit et plus haut que l'autre qui est trapu et plus petit (n°4). Ces trois derniers gobelets sont modelés avec une seule paraison.


Verre bitronconique

Le verre bitronconique (n°6) est façonné avec une seule paraison et possède un pied ourlé par refoulement de cette dernière. Cet objet a été soufflé dans un moule pour lui imprimer une ornementation gaufrée et il possède sur la lèvre un filet de verre bleu cobalt. C'est une forme très répandue au XVIe siècle.

Il est a comparer avec celui provenant des fouilles de l'Hôtel-Dieu à Lyon en 1983. Un autre exemplaire est exposé au musée de Cluny. Certains moins spectaculaires ont été découverts dans le Sud-Ouest de la France, à Bordeaux.


Coupelle/lampe

La coupelle/lampe est un petit récipient à ouverture large et à base étroite. Ce type d'objet est fréquent dans le sud de la France au XIVe siècle. Seuls les motifs les différencient, certains sont moulés et ont un décor de côtes ou de fines résilles. Ces coupes sont utilisées comme lampe. On peut se référer à celles qui ont été découvertes à Toulouse.

Ici la coupelle/lampe (n°4) est datée du XVIe siècle et non du XIVe siècle, compte tenu de sa découverte dans un contexte d'autres objets du XVIe siècle.


Découvertes du boulevard Saint-Michel (1994-1997)


Sept objets en verre proviennent des latrines d'une maison de l'ancienne rue Poupée (située entre la rue de la Harpe et Hautefeuille disparue au moment de l'alignement du Boulevard Saint-Michel). Ces objets sont un dépôt du Département d'histoire de l'architecture et d'archéologie de Paris (DHAAP) en 2019 (714-8885-1, 714-8889-3, 714-8889-4, 714-8889-5, 714-8889-6, 714-0000-32, 714-0000-33)


De cet ensemble, on distingue quatre verres à pied tronconique dont l'un porte un décor moulé de losanges, deux coupelles, une fiole.


Il s'agit de verreries datant du XVIe siècle


Verres bitronconiques

Quatre verres bitronconiques (n°7, 8, 9, 10) provenant de ces fouilles sont à comparer avec le n°5 découvert rue des Lombards. Ils n'ont pas de décor sauf le n°7 qui a été soufflé dans un moule pour imprimer un motif de losanges dans la partie supérieure. Ce dernier peut être en partie comparé à celui découvert à Orléans (site 2, Saint-Pierre-Lentin), ou à celui exposé au musée de Cluny. De nombreux exemplaires ont été découverts à Dieulouard (Meurthe-et-Moselle). On peut ici aussi les comparés à ceux découverts dans le Sud-Ouest de la France, à Bordeaux.


Coupelles

Deux coupelles (n°11 et 12) semblent identiques. Elles ont été réalisées avec une seule paraison, d'où leur pied ourlé obtenu par refoulement de celle-ci. Elles peuvent être comparées à la coupe provenant de la collection Thaurin qui se trouve à Rouen.


Fiole

La fiole (n°13) de petite taille est en verre foncé. Elle a été façonnée avec une seule paraison.


Conclusion

Comme le mentionne Marie-Thèrése Penna en 1997 : "... dans le nord de la France, la production de la verrerie est très homogène et les mêmes formes se retrouvent partout aux mêmes époques".



Bibliographie


Brut 2015

Brut C., Etat de la recherche sur le verre archéologique trouvé à Paris, AFAV, 2015, 9-12.


Cabard 2011

Cabart H., La verrerie archéologique, Dieulouard et l'Est de la France aux XVIe et XVIIe siècles, Nancy, 2011.


Foy-Sennequier 1989

Foy D, Sennequier G., A travers le verre du Moyen Âge à la Renaissance, catalogue d'exposition du musée des antiquités de Seine-Maritime à Rouen, Nancy, 1989.


Penna 1998

Penna M.-T., "Paris, Collège de France; quartier Saint-Germain à Amiens ; îlot des Deux bornes à Noyon, études récentes", AFAV, 1997-1998, 11-20.


Penna 1999

Penna M.-T., Le verre, in: Marquis ph., "la fouille des 12-14, rue des Lombards, IVe arr., Premiers résultats", Cahiers de la Rotonde, 21, Paris, 1999, 83-88.

Comments


bottom of page